Nicole et Eric, tous deux arrivés de leur Flandre natale, région de Gand, ont arrêté leur roulotte, mille ans après l’an Mil, à Cordes sur Ciel (Tarn), cité médiévale et musicale : Vrehnd est né, union de leurs voix et de leur passion commune pour la musique et le chant polyphonique

En langage gantois, Vrehnd signifie « étrange ». Etrange comme l’est aujourd’hui le chant médiéval pour nos oreilles modernes, avec ses voix imbriquées, ses dissonances de passage et ses textes parfois différents entre les deux voix. Ils interprètent les compositions profanes et liturgiques en voix naturelles et sans vibrato, laissant ainsi résonner la richesse des harmonies.

C’est au 13ème siècle que la chanson prend la forme que nous lui connaissons actuellement, avec couplets et refrains. Elle évoque l’amour courtois (perdu ou retrouvé), la croisade, l’argent, la nature, les saisons… mais elle est aussi satirique ou cocasse.

Au 15ème siècle, les thèmes de la mort ou de l’héroïsmes seront abordés. Ces chansons sont écrites et composées par les troubadours et trouvères qui en sont parfois les interprètes. Les jongleurs, saltimbanques aux multiples facettes, les chantent, les transforment et les font entendre de place en place.

A son tour, Vrehnd perpétue cette tradition en parcourant le monde, partageant bonheur et émotion en chantant cette musique à la fois surprenante et familière, lors de concerts ou de récitals, de banquets médiévaux, d'animations de tavernes, des réceptions, marchés de Noël...

Quelques villes qui nous ont accueilli : Paris, Moissac, Brie-Comte-Robert, Pontoise, Tonnerre...

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
TOUT ACCEPTER
TOUT REFUSER
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner